Les travaux 2010-2011

Décembre 2010 : installation des buses pour accès à la caravane.

Février 2011 : Jean-Michel et Josh mesurent le site et posent des piquets.

Mai 201 : excavation des tranchées pour les fondations

Mai 2011 : tranchée de 1m50 de profondeur au coin Sud-Ouest.

Mai 2011 : installation des buses pour l'entrée principale

Juin 2011 : utilisation expérimentale de "pisé instantané" pour utiliser moins de béton dans les fondations.

Tamponnage de la terre pour regulariser les tranchées

Juillet: 2011 : début de montage d'une cabane en tôle à côté de la caravane

Juillet 2011 : mauvais temps. Une balle de paille, poussée par le vent, a voyagé depuis le champ voisin!

Les murs de la cabane sont à terre...

On remet ça, mais cette fois avec une ossature en bois.

Août 2011 : il a fallu vider les tranchées de la boue laissée par l'orage

Août 2011. Les tranchées sont réparées

La grande muraille de Sam. Son petit mur de boue seché a bien empeché le débordement du beton.

Août 2011 : le ferraillage de 8mm est posé dans les tranchées

Ellamae et Hannah préparent le ferraillage pour les colonnes

27 août 2011 : Clive travail sur les tranchées.

Août 2011 : le camion-toupie est passé. Josh devant le résultat.

Détail de ferraillage : base d'une future colonne

Coffrage du mur souche qui gardera les futurs murs en pisé hors de l'eau

Detail de coffrage de souche de colonne

Le mur souche avec plots pour colonnes. Le vibreur de béton est devant la remorque.

Novembre 2011 : coffrage des 17 colonnes de 20x20cm.

Décembre 2011.

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Pierre-Henri

     /  juin 20, 2012

    Bonjour,

    je suis bien content de pouvoir lire ce blog. En effet, ça fait quelques années (et oui…) que je cogite autour d’un projet d’habitat semi-enterré mais c’est plutôt difficile de trouver quelques références sur ce thème. Enfin, quelque chose et des interlocuteurs potentiels !
    🙂

    Vous avez tous les 2 de beaux projets, et qui de plus sont bien avancés, ce qui n’est pas mon cas. J’avais déjà « croisé » le concept PAHS mais sans m’en rendre compte finalement , ici :
    http://www.fiabitat.com/construction-maison-bioclimatique-et-bioclimatisme.php

    Le projet que je formulais de mon côté est resté pour le moment au stade « papier », partant d’idées que j’ai notées et essayées d’éclaircir au fur et à mesure de mes réflexions et rencontres. J’ai quand même commencé quelques plans avec Sketchup, mais il me manque encore des éléments importants.

    je retrouve en tout cas dans ce projet beaucoup de points communs sur l’approche..

    Le projet auquel je travaille diffère un peu du concept PAHS, mais pas tant que çela finalement. Je pense que je vais orienter mes réflexions un peu pour essayer de faire converger les 2.
    Ce que je souhaitais faire c’est aussi une maison semi-enterrée mais un peu plus enterrée quand même : une maison à niveaux plutôt qu’en plein pied surtout pour des raisons de limitation de l’emprise au sol : 1 ou 2 niveaux en sous-sol et le niveau « toiture » hors sol (mais recouvert de terre quand meme, une bute quoi). et je souhaitais aussi utiliser le moins possible de béton, et me baser sur une structure bois. bref je passe les détails.Enfin, ce concept entre dans le cadre d’un projet d’habitat groupé que j’aimerai à terme concrétiser. Ils ‘agit donc d’une réflexion sur un lot d’habitations…

    Je suis de toute façon « novice » en la matière et vos projets m’amènent à me poser quelques questions, que je me suis aussi posées concernant le mien, et je ne suis pas arrivé à trouver des réponses satisfaisantes…

    j’espère ne pas vous saouler avec mes questions. Elles ne sont pas non plus du tout une critique, ce sont des questions que je me pose réellement par rapport à mon projet aussi. Et le fait d’avoir d’autres personnes qui ont déjà avancé sur le sujet, c’est plutôt une opportunité de pouvoir trouver des éléments de réponses.

    ces quelques points sont :
    l’étanchéïté à l’humidité : je me dis que celle-ci doit quand même migrer par le sol, même avec le parapluie, surtout au niveau des parois (car l’eau ou l’humidité ne suivent pas que les chemins les plus évidents, ne serait-ce que par capilarité) . Ceci me posait un vrai problème : doit-on placer une bâche étanche le long des parois ou un réseau de drains suffirait ?

    la poussée de la terre : elle doit être réelle, surtout dans mon cas ou je souhaite creuser un peu. Mais dans votre cas, cela devrait aussi être un facteur à ne pas négliger. Comment endiguer la poussée du sol sur les murs en pisée par exemple ?ccomment éviter que la maison finisse par glisser ou que la poussée en bas murs ne viennent faire « gonfler » les murs ?

    la frontière entre la terre brute et les murs : y-en-aura-t-il une ? j’imagine que non pour le principe d’inertie, mais du coup cela ne pose-t-il pas de pb ?

    les animaux rongeurs, et autres… : comment faire en sorte qu’ils ne viennent pas creuser des petites galeries partout ?

    dans le concept PAHS, n’a t-on vraiment aucun problème de surchauffe possible ? je me dis que quand le soleil tape, l’intérieur risque peut-etre de chauffer plus vite que la masse n’absorbe ?

    ce concept m’avait un peu rebuté aussi par rapport à la nécessité d’aller assez loin avec l’isolant du toit pour couper les ponts thermiques dans la terre aux alentours de l’habitation. Je m disais que ça devait faire pas mal de surface et de terre à remuer, puis à remettre. Comment ca se passe en réalité ?

    Sur l’aspect juridique et administratif, pour le permis de construire, n’avez vous pas eu de problèmes ?

    bon je vais m’arreter là ca fait déjà pas mal 🙂
    merci
    Pierre-henri

    Réponse
    • Bonjour Pierre-Henri, et bienvenue.

      Concernant ton projet, le système PAHS peut parfaitement s’adapter aux maisons avec cave en sous-sol, il faut simplement s’assurer d’un bon mouvement d’air entre les niveaux.

      Je vais essayer de répondre à quelques questions.

      1. Ah, l’étanchéité! Pour les murs en terre enterrés c’est la question numéro un. Mais pour une structure en bois enterrée aussi bien sûr. J’ai eu de longs échanges à ce sujet avec mes amis « conseillers » sur le net et avec mon fils Josh. J’avais envie de démontrer que sous un parapluie PAHS et en l’absence de mouvement ou présence souterraine d’eau, on pourrait être aussi à l’abri que sous un toit classique, sinon plus. De surcroît, mettre une couche étanche sur les murs en terre et sous un sol en terre battue me déplaisait.

      Mais d’abord Josh m’a fait remarquer qu’on ne peut jamais être sûr de l’absence d’eau traversant sous terre, donc de toute façon mon expérience ne serait pas applicable aux autres.
      Deuxièmement, j’ai appris que les premiers 150 mm d’un mur de briques de terre crue peuvent absorber environ 300 g d’eau par m2 de surface en 48 heures si l’humidité est rapidement augmentée de 50% à 80%. Sur un mur de 30m2 ça fait 9 litres d’eau en 48 heures, à comparer avec seulement 0.9 litres pour un mur en briques cuites solides.
      Mes murs ont une épaisseur de 35 cm, alors il y a de la marge pour le confort hygrométrique intérieur, même si j’installe une barrière étanche externe (entre les murs et la terre).
      Je vais donc probablement installer plusieurs couches de film polyéthylène de 6 mm, protégé à son tour par des tapis ou moquettes usées en nylon. Le plastique est étanche mais pas isolant, et ne posera pas de problème pour la transmission de la chaleur entre la maison et la réserve thermale massive qui l’entoure.

      2. Poussée de la terre. Oui, c’est un danger, et c’est bien pour ça que nous avons construit des fondations armées et une ossature poteaux-poutres en béton armé pour cette maison. Le pisé n’est pas vraiment structurel.

      3. Il n’y a pas beaucoup de rongeurs à 70 cm sous la terre pour trouer le parapluie. Tout lapin qui tentera le coup sera mangé!

      4. L’expérience aux USA montre que les maisons PAHS ne deviennent jamais trop chaudes. Au contraire, elles restent confortables toute l’année. J’ai beaucoup de vitrages au sud, mais si nécessaire je pourrai régler l’entrée des rayons solaires avec les volets. PAHS n’a pas besoin de grands vitrages, mais comme j’ai une jolie vue…

      5. Pour l’installation du « parapluie », Antoine saura mieux que moi vous répondre. Il vient d’installer la jupette sur son projet PAHS.

      6. Pour le permis de construire, ça s’est passé comme une lettre à la poste.

      Bruce

      Réponse
      • Pierre-Henri

         /  juillet 4, 2012

        Bonjour Bruce,

        merci d’avoir pris le temps de répondre. C’est plus clair maintenant.
        j’essaie de faire mieux en ce moment avec mon sketchup pour dessiner une vue simplifiée de mon projet 🙂

        Dans les photos, je vois qu’il y a une tranchée de 1m50 de profondeur coté sud-ouest, quelle en est la raison ?

        et qu’est-ce que c’est que du « pisé instantané « ?

        Pour l’étancheïté, au départ, je partais de mon côté aussi pour une géomembrane étanche tout autour et aussi au fond.
        Maintenant, je me dis qu’il suffirait peut-être d’installer des drains au fond sur le pourtour de l’habitation, peut-être un ou deux aussi à différents niveaux de hauteur sur les parois de terra brute, et pour finir, laisser un petit espace entre la paroi intérieure de l’habitation et la paroi de terre brute et de la remplir de graviers ou de pierre pour faire un espace aéré ou l’eau ne pourrait pas transiter par là (obligée de descendre au fond et de venir dans le drain du fond). Cet espace peut peut-etre aussi servir à faire circuler l’air et faciliter les échanges de calories pour le stockage.
        Enfin ; comme je serai vraiment en sous-sol, je prévoierai bien un puisard et une pompe de secours au cas où.

        pour les bébêtes, je comprends que la parapluie descend suffisamment profond sur les bords pour que ca ne leur soit pas possible de passer.
        Antoine m’a donné aussi qques infos par mail, il faut que je prenne un peu de temps pour lui répondre.
        Merci en tout cas.
        et bon courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :