C’est quoi, une « Maison PAHS »?

PAHS signifie Passive Annual Heat Storage, un procédé inventé par John Hait aux Etats-Unis dans les ’80 en période de « choc pétrolier ». Le principe est simple : ne pas isoler votre maison (à l’exception de la partie non-enterrée), mais l’entourer d’une grosse boule de terre à 20°C, été comme hiver. Résultat : pas besoin de chauffage ni de climatisation, car la boule donne et reprend les calories par conduction au fur et à mesure que la température dans la maison s’écarte de 20°.

Comment garder la boule à température constante ? Avec un parapluie isolant et étanche, enterré à environ 70cm, et de 6 m de large tout autour de la maison. Le parapluie peut être fabriqué de plusieurs couches de polyéthylène agricole noir alternant avec plusieurs couches de polystyrène expansé.

Image illustrant la théorie de Hait

Dessin montrant les principes du Geodome construit par Hait dans le climat froid du Montana. La temperature s’est maintenu entre 18,8C et 23,3C toute l’année sans chauffage

Pourquoi la température de la boule est-elle de 20°C ? Parce que, en été, l’air chaud rentrant dans la maison est absorbé à travers les murs et le plancher. La chaleur va toujours vers le froid, et dans la terre sa vitesse est d’environ un mètre par mois. En six mois la boule est réchauffée, tout en maintenant la maison à une température constante et agréable.

En hiver, le mouvement est inversé. La terre chaude restitue ses calories dès que la maison rafraichit, toujours selon la règle chaud/froid.

Hait a basé ses théories sur des études universitaires. Il a construit une maison qui a fonctionné comme prévu. Il a publié un livre, dont vous pouvez obtenir le premier chapitre gratuitement ici.

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Croc

     /  octobre 12, 2016

    Bonjour, félicitation pour vôtre mise en oeuvre! J’ai moi même acheté une maison en pisé et ai stocké au sec du pisé de murs qu’ils fallait tomber afin de le réutiliser. Cependant, il y a un truc que je ne comprend pas, c’est que vous n’avez pas fait de soubassements en pierres. Comme l’on dit, pour une maison en pisé, le plus important c’est qu’elle ai de bonnes bottes et un bon chapeau, hors, la, je ne vois pas de bottes? Bon courage pour la suite! 😉

    Réponse
    • Bonjour Croc,

      Le système PAHS entoure la maison d’un parapluie isolant géant. On ne le voit pas parce qu’il est enterré à environ 50cm de profondeur. Son rôle est de garder la terre autour de la maison bien au sec et aussi d’empêcher la chaleur de l’été de partir vers le froid de l’hiver.
      Pas vraiment besoin de bottes alors, puisque la maison est entourée d’une réserve de chaleur de terre sèche. PAHS est probablement le seule système permettant de construire en pisé (ou briques de terre crue) sous terre sans risque de dommage causé par l’humidité.
      Nos murs sont quand même construits sur des fondations en béton. Vers l’avant (côté sud) les fondations sont bien plus profonds que dans les pièces du fond, car l’emplacement a été creusé sur une pente.

      Bruce

      Réponse
      • Croc

         /  mars 10, 2017

        Merci pour votre réponse, je ne connaissais pas du tout ce système, c’est bien d’apprendre des nouvelles choses chaque jour. Bon courage a vous!

  2. Antonin

     /  mars 10, 2017

    Bonjour bruce, je suis dessinateurbâtiment, j’ai été impressionné et passionné par votre projet, je voulais savoir si vous aviez terminé la construction et s’il etait possible de voir des photos. Est ce que le parapluie isolant joue bien sont rôle? Avez vous pris des precautions particulière au droit du mur en pisé côté reservoir de terre( etancheité avec bache par ex.)? Si oui cela pose t’il problème avec le fait que le pisé doit rester perspirant?

    Réponse
    • Bonjour Antonin,

      Nous sommes en train d’installer les plafonds, les murs intérieurs, l’électricité, et bientôt la plomberie et l’assainissement (vers bacs plantés). Une fois les plafonds en placo installés nous allons souffler ou verser 40cm d’ouate de cellulose dessus. Dehors, il faut installer le parapluie côté sud et les tuyaux de ventilation. Donc, on peut dire que nous n’avons pas encore terminé 🙂

      En attendant l’isolation des plafonds, nous ne savons rien sur les performances de la maison. On compte beaucoup sur les sondes Vegetronix de température et humidité que nous avons installées sous le parapluie, mais les rares tentatives de lecture que nous avons faites ont donné des résultats dénués de sens, alors il va falloir essayer de comprendre.

      Oui, nous avons protégé l’extérieur des murs en pisé enterrés avec des bâches de piscine d’occasion. Mais les qualités de régulation de l’humidité à l’intérieur de la maison ne doivent pas être affectées car cela ne concerne qu’une profondeur de quelques centimètres maxi du mur en pisé. Il faut 16 jours d’humidité à 80% pour que l’humidité pénètre 8cm dans les murs en terre.

      Réponse
  3. J’ajouterai que les premiers 1.5cm d’un mur en briques de terre crue peuvent absorber environ 300g d’eau au m2 en 48 heures si l’humidité de l’air augment rapidement de 50% à 80%. En comparaison, un mur en briques cuites absorberait seulement 6 à 30 g/m2 sous les mêmes conditions. Un mur en beton a des capacités similaires (légèrement meilleures) que les briques cuites. (Source: Building Research Institute, Université de Kassel, Allemagne).

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :